Base de données Backend GraphQL

L’application est l’un des produits les plus en vogue dans le secteur de la téléphonie mobile. Le développement d’une application personnelle ou professionnelle est réalisable si vous avez le temps et le budget pour investir dans le développement d’une application. Néanmoins, le développement d’une application peut être plus facile à gérer si vous utilisez un framework backend qui prend en charge GraphQL. Cet article présente brièvement GraphQL, ses avantages et les plateformes dorsales qui prennent en charge cette technologie.

Les principaux titres de cet article sont les suivants :

  • Présentation de GraphQL
  • Création de requêtes performantes
  • Mutations, requêtes et abonnements
  • GraphQL vs REST
  • Pourquoi privilégier GraphQL ?
  • Avantages et inconvénients de GraphQL
  • Les meilleurs scénarios d’utilisation de GraphQL
  • Déploiement de GraphQL via BaaS
  • Les fournisseurs de BaaS qui prennent en charge GraphQL
  • FAQ

Présentation de GraphQL

Le terme GraphQL n’est pas étranger à de nombreuses personnes. Pourtant, nombreux sont ceux qui ne connaissent pas son utilité et la valeur qu’il peut apporter au développement d’applications. GraphQL est peut-être la technologie dont vous avez besoin pour donner un coup de pouce à votre projet de développement.

En remontant dans l’histoire, Facebook a développé GraphQL pour résoudre certains problèmes de développement d’applications internes.  L’objectif est de trouver un moyen plus efficace de concevoir les fonctionnalités suivantes dans l’application Facebook, qui était encore en train de faire évoluer ses fonctionnalités à l’époque.

  • Utiliser l’API pour afficher les listes de messages
  • Afficher les utilisateurs qui ont aimé chaque message
  • Afficher des détails supplémentaires sur chaque utilisateur, tels que le nom, la photo, le profil, les listes d’amis, etc.

Facebook a atteint tous les objectifs ci-dessus avec une surcharge de trafic minimale en utilisant l’API GraphQL.

Création de requêtes performantes

Le langage d’interrogation GraphQL a été conçu dans la quête d’un système d’interrogation rapide des données, permettant une utilisation plus efficace de celles-ci. Une telle technologie permettrait à Facebook d’économiser des millions de dollars en frais de transfert de données chaque mois.

L’autre option, qui consiste à créer une API pour chaque structure de données lors de la conception des requêtes, est fastidieuse. GraphQL permet au développeur de spécifier les données exactes requises pour chaque requête de base de données.

La nouvelle méthode d’interrogation des bases de données GraphQL présente un ensemble de syntaxes et de directives pour le développement d’API efficaces en matière de données. Voici les trois principales caractéristiques de GraphQL.

  • Le développeur peut développer des requêtes pour demander les données précises requises.
  • Les données peuvent être demandées à plusieurs sources à l’aide d’une seule requête.
  • Il présente un nouveau système de description des données.

Toutes ces fonctionnalités permettent à un développeur de collecter plusieurs données uniques provenant de diverses sources à partir d’une seule requête. Cette approche est supérieure à la technique de l’API REST qui nécessite plusieurs appels pour obtenir le même résultat.

La requête de données GraphQL consiste en quelques chaînes de caractères envoyées au serveur, qui les interprète et répond avec un JSON. Le développeur peut prédire la forme d’une réponse GraphQL car la réponse suit le format de la requête. Les requêtes peuvent être développées rapidement avec GraphQL dès que le développeur connaît les données requises du serveur.

Contrairement aux services RESTful et aux requêtes SQL qui utilisent des instructions de jointure complexes, GraphQL utilise une structure hiérarchique. Cette approche de la structuration des données basée sur les relations est excellente pour les scénarios de données qui dépendent de structures hiérarchiques.

L’un des avantages de GraphQL est son utilisation de codes existants pour créer des requêtes.  Par conséquent, le développeur n’est pas obligé de spécifier ou d’attribuer un magasin de données ; cela signifie que GraphQL est capable de traiter tout type de données qu’il prend en charge. Ainsi, un large éventail d’utilitaires peut interroger les données GraphQL pour effectuer diverses tâches.

Le point essentiel de cette technologie est qu’elle permet au client de créer des requêtes qui déterminent le type de données que le serveur renvoie. Dans un scénario où le client a besoin de récupérer de nouvelles données, l’ajout de nouveaux champs à la requête permet de faire le travail. Un exemple concret est la mise à niveau d’un produit existant. Même si vous dépréciez une fonctionnalité actuelle, l’entrée de la requête de la fonctionnalité continuera à fonctionner après la suppression de l’élément.

En bref, GraphQL offre un excellent moyen de mettre en œuvre la rétrocompatibilité dans les fonctionnalités des produits, ce qui rend inutile la création de versions incrémentielles.

Mutations, requêtes et abonnements

La conception schématique de GraphQL est simple ; elle se compose de trois types primaires pour la mise en œuvre de diverses fonctions. Ces types sont :

  • Les mutations : Ce schéma est conçu pour créer, mettre à jour et supprimer des données.
  • Les requêtes : L’objectif de la requête est de demander des données au serveur.
  • Les abonnements : Cela ouvre un canal de communication en temps réel avec le serveur.

GraphQL vs. REST

GraphQL s’insère parfaitement entre SOAP et REST car il utilise les caractéristiques de ces deux technologies. Étudiez le tableau ci-dessous qui compare les caractéristiques des plateformes REST et GraphQL.

FonctionnalitésRESTGraphQL
Sous-récupérationOuiNon
SurchargementOuiNon
Aptitude à l’emploiOuiOui
CachableOuiNon
Codes d’erreurCodes d’état multiplesCodes d’état uniques 200
Sémantique HTTPMETTRE, OBTENIR, POSTER, SUPPRIMERRequête, Mutation, Abonnement
Point d’accèsMultipleSeul

Pourquoi privilégier GraphQL ?

L’API REST présente plusieurs problèmes que GraphQL a résolus avec succès. Parmi ces défis, citons la lenteur des performances lorsque l’API est volumineuse, la surcharge de données, la sous-récupération et le versioning de l’API.

Avantages et inconvénients de GraphQL

Nous avons évoqué les défis auxquels Facebook a été confronté et qui ont conduit au développement d’un nouveau langage de requête appelé GraphQL. Passons en revue les différents avantages et inconvénients de ce langage de requête.

Les avantages :

  • Le transfert de données entre le client et le serveur étant considérablement réduit, vous économiserez beaucoup d’argent.
  • GraphQL est connu pour sa rapidité de réponse aux requêtes, quelle que soit la vitesse de connexion.
  • Les applications utilisant les requêtes GraohQL sont plus rapides
  • Améliore la stabilité du backend.

Les inconvénients :

  • GraphQL est une nouvelle technologie que vous devez apprendre.
  • Il ne prend pas en charge la mise en cache.
  • Chaque requête doit retourner le code 200.

Les meilleurs scénarios d’utilisation de GraphQL

Voici quelques scénarios d’utilisation où GraphQL fonctionne parfaitement.

  • Projets nécessitant une réponse rapide aux demandes de renseignements.
  • Les grands projets avec un débit de données massif.
  • L’API doit interroger des sources multiples de données.
  • Lorsque les données doivent être extraites de différentes piles.
  • Il est nécessaire d’intégrer des services tiers.
  • Nécessité de déployer l’application sur des plateformes multiples telles que l’IdO, le web et le mobile.

Déploiement de GraphQL via BaaS

L’utilisation d’une plateforme Backend as a Service avec GraphQL présente plusieurs avantages, notamment :

  • Permet le développement d’un produit primaire sans codes excessifs pour les fonctions annexes.
  • Automatise la gestion des bases de données et de l’infrastructure des serveurs,
  • Réduit considérablement les coûts de déploiement.

En bref, la synergie entre la puissance de GraphQL et les outils et ressources disponibles sur une plateforme Backend as a Service apporte plus de valeur au développement des applications. Il permet au développeur de créer rapidement des schémas et de les déployer sans problème sur des serveurs déjà configurés.

Les fournisseurs de BaaS qui prennent en charge GraphQL

Voici quelques bonnes options pour déployer une API GraphQL.

Back4App

Voici les entreprises de backend qui offrent un support pour GraphQL. La liste comprend des plateformes offrant des services gérés et des services auto-hébergés.

Les caractéristiques de Back4app sont les suivantes :

  • Serveur en cloud prêt pour la production.
  • Prend en charge les bases de données SQL et NoSQL.
  • Offre des options d’hébergement partagé et d’auto-hébergement. Prend en charge la ligne d’hébergement tiers AWS, Google Cloud et Azure.
  • Offre un plan gratuit
  • Les plans Premium commencent à partir de 5 $/mois.

Back4app offre une plateforme backend simple, flexible et évolutive qui utilise des technologies open-source telles que Parse et GraphQL.

Parse

Parse est une plateforme backend basée sur le framework backend Node.js qui utilise une technologie open-source. Vous trouverez ci-dessous un résumé des capacités de Parse.

  • Parse peut être hébergé sur n’importe quel serveur en cloud. Les options les plus populaires sont Azure, AWS et Digital Ocean.
  • Il est téléchargeable gratuitement.
  • Les utilisateurs peuvent bénéficier du soutien de la communauté open-source de Parse.

AWS Amplify

AWS fournit une infrastructure de serveurs en cloud ainsi que divers outils qui améliorent les projets de développement et d’hébergement.

  • Option de téléchargement gratuit. Les plans Premium sont basés sur l’utilisation.
  • Prend en charge plusieurs bases de données.
  • AWS Amplify offre une plateforme prête pour la production.

Hasura

Hasura est une autre plateforme riche en fonctionnalités qui prend en charge GraphQL. Les autres caractéristiques de Hasura sont les suivantes :

  • Prise en charge de la base de données Postgres.
  • Offre des serveurs prêts pour la production.
  • Plan gratuit disponible, et plans premium à partir de 99 $/mois.

Prisma

Prima fonctionne en créant une couche d’abstraction de base de données qui fait un excellent travail pour automatiser la création d’API GraphQL à partir d’une base de données et créer des fonctions CRUD en temps réel.

FAQ

Qu’est-ce que GraphQL ?

GraphQL est constitué de syntaxes et de directives permettant de créer des API et de construire des requêtes plus efficacement.

Pourquoi devrais-je utiliser GraphQL ?

GraphQL résout plusieurs inconvénients de l’API REST. Il s’agit notamment de :
– Performances médiocres des grandes API
– Surchargement
– Sous-extraction, et 
– Gestion des versions des API.

Quels sont les avantages et les inconvénients de GraphQL ?

Les avantages :
– Amélioration de la stabilité du backend
– Réponse rapide aux demandes de renseignements
– Économiser les coûts de transfert des données

Les inconvénients :
– Nécessité d’apprendre à nouveau le langage de requête
– Ne prend pas en charge la mise en cache,
– Chaque requête renvoie le code 200.


Leave a reply

Your email address will not be published.