Le développement mobile multiplateforme

Le secteur de la téléphonie mobile connaît une croissance exponentielle depuis que Steve Jobs a présenté le premier smartphone au monde en 2007.

Aujourd’hui, dominée par les plateformes Android et iOS, l’industrie du mobile a dépassé celle des ordinateurs de bureau.  C’est pourquoi de nombreux développeurs cherchent à savoir comment développer des applications mobiles multiplateformes. 

Cet article a pour but d’expliquer le développement d’applications mobiles et d’indiquer aux programmeurs les plateformes et les ressources qui améliorent le développement d’applications multiplateformes. 

Voici les points essentiels que nous allons examiner dans cet article.

  • Introduction au développement mobile multiplateforme.
  • Les trois options de développement multiplateforme
  • Les avantages et les inconvénients du développement multiplateforme
  • Les meilleurs frameworks de développement mobile multiplateforme
  • Les meilleurs services Backend pour les applications multiplateformes

Introduction au développement mobile multiplateforme

La raison pour laquelle les développeurs cherchent à savoir comment développer des applications mobiles multiplateformes est simple : cela leur permet de créer un code unique et de le déployer sur plusieurs plateformes mobiles.  

Auparavant, les développeurs pouvaient choisir de créer une application soit pour Android, soit pour iOS, mais pas pour les deux plateformes.  Le développement multiplateforme ouvre donc un nouveau monde de possibilités pour les développeurs du monde entier.

Les trois options de développement multiplateforme

Il existe trois grandes options pour réaliser un développement multiplateforme. 

Ces canaux sont les suivants.

Applications Web

Bien que les applications web présentent plusieurs limites, elles restent le canal le plus simple pour créer des applications multiplateformes. Bien que les applications web ne puissent pas tirer parti de plusieurs fonctionnalités mobiles natives, l’application peut être utilisée sur des ordinateurs de bureau et sur n’importe quelle plateforme mobile.

Voici quelques faits concernant les applications web : elles ne sont pas intégrées à la boutique d’applications, elles sont moins performantes et ne peuvent pas bénéficier de l’intégration du système de fichiers ou des notifications sur iOS.  Cependant, les fonctionnalités disponibles sur les applications web répondent aux besoins de nombreuses applications. Les nouvelles ressources telles que les API Web ont amélioré les fonctions des PWA et les performances ont également rendu les applications Web moins inférieures aux applications natives.  

Applications hybrides

Comme leur nom l’indique, les applications hybrides intègrent à la fois des éléments du Web et des composants d’applications natives.  En fait, les développeurs utilisent des outils web et des API pour créer des applications qui fonctionnent avec les magasins d’applications.  Toutefois, cette option de développement présente également des inconvénients. 

Dans la pratique, les applications hybrides sont essentiellement des applications web fonctionnant dans des WebView natives avec quelques liaisons API natives.  En conséquence, les performances des applications hybrides sont moins bonnes que celles des applications natives. 

Comme vous pouvez vous y attendre, l’accès aux API natives est limité à celles que le framework hybride prend en charge. Ainsi, la mise en œuvre de fonctionnalités natives nécessitera un savoir-faire en matière de développement natif, ou l’accès à des plugins tiers. 

Malgré leurs limites, les applications hybrides offrent un moyen rapide et simple d’ajouter une expérience native à une application web existante.

Applications natives

La troisième option est le développement natif multiplateforme. Cette approche utilise des frameworks spécialisés pour créer une couche d’abstraction globale sur les plateformes natives.

Un exemple typique est React Native qui utilise le runtime JavaScript pour exécuter du code JS. Le développeur utilise simplement React et les API natives pour créer des interfaces utilisateur et des fonctions natives pour les applications. 

Avec ce type d’architecture, les développeurs peuvent créer des applications multiplateformes qui offrent des fonctionnalités natives et des performances accrues par rapport aux applications web et hybrides. 

Un framework comme React Native permet au développeur d’exécuter du code JS librement, mais ne peut pas utiliser HTML ou CSS. Comme solution de rechange, les développeurs doivent utiliser des technologies alternatives mises en œuvre par leur framework préféré.  

Par rapport au développement d’applications web et natives, le développement natif multiplateforme exige également davantage de savoir-faire en matière de développement natif.

Les avantages et les inconvénients du développement multiplateforme

Après avoir discuté des différentes options de développement multiplateforme, examinons les avantages et les inconvénients de cette approche du développement d’applications. 

Les avantages

Le développement hybride et natif multiplateforme offre les avantages suivants :

  • Un développement plus rapide : Étant donné que les plateformes d’applications utiliseront une base de code unique pour le développement et un langage de script comme JavaScript, le développement est plus rapide. 
  • Expérience Native : Étant donné les fonctions natives de ce type d’applications, elles offrent une expérience utilisateur similaire à celle des applications natives.
  • Amélioration des performances : Les applications créées avec des frameworks de développement multiplateforme comme React Native offrent de meilleures performances que les applications web. 

Les inconvénients

  • Les applications natives sont plus rapides : Les performances des applications natives sont supérieures à celles des applications multiplateformes créées avec React Native ou Flutter.  Le runtime V8 de React Native ou la compilation médiocre de Flutter ne peuvent pas fournir les mêmes performances que le natif. Si la différence n’est pas perceptible dans une application moyenne, elle devient apparente dans les applications gourmandes en graphiques et en processeurs. 
  • Caractéristiques limitées :  Les fonctionnalités natives prises en charge par les plateformes de développement multiplateformes sont souvent peu nombreuses. Ils manquent souvent de support pour une fonction native ou une autre. 
  • Connaissances préalables : Vous devez avoir des connaissances en développement natif pour créer des abstractions d’API ou gérer la compilation des applications. Si le développement multiplateforme est plus rapide que la création de codes distincts pour Android et iOS, les connaissances requises sont presque identiques.

Les meilleurs frameworks de développement mobile multiplateforme

Pour les développeurs désireux d’apprendre à développer des applications mobiles multiplateformes, nous allons passer en revue les sept meilleurs frameworks de développement multiplateforme du monde actuel.

React Native

De nombreux développeurs préfèrent React Native car il simplifie la création d’applications mobiles pour les développeurs web expérimentés. Cette plateforme bénéficie du soutien d’une vaste communauté de développeurs ; elle dispose également de plusieurs outils de développement utiles.  Par exemple, l’Expo Framework et de nombreuses autres API et bibliothèques d’interface utilisateur ajoutent de la valeur aux missions de développement React Native. 

Outre le soutien de la communauté des développeurs, les excellentes performances et l’aspect proche du natif des applications React Native constituent un atout non négligeable pour la plateforme.  D’autres fonctionnalités telles que l’actualisation rapide et un système de style semblable à celui de CSS rendent la plateforme appréciée des développeurs. 

Cependant, les développeurs qui ne sont pas familiers avec JavaScript et React peuvent avoir du mal à développer des applications mobiles avec React Native.  Parmi les autres inconvénients, citons la difficulté de déboguer les applications React Native et des performances moins brillantes que celles des applications natives. 

De plus, le développeur peut avoir besoin de renforcer ses compétences en matière de développement natif pour mettre en œuvre des fonctionnalités qui ne sont pas disponibles sur le Framework Expo et d’autres outils de développement tiers.  Toutefois, cela ne doit pas être un problème lors du développement d’une application moyenne.

Flutter

Flutter a été créé par Google pour le développement d’applications web et multiplateformes. La feuille de route des développeurs de Flutter montre que la plateforme permettra bientôt de développer des applications pour les appareils de bureau. 

Flutter, qui a été lancé en 2017 et utilise le langage de programmation Dart, est présenté comme une solution complète pour le développement d’applications.  Il offre des API natives, des widgets d’interface utilisateur et d’autres outils de développement utiles.

Si vous souhaitez essayer cette plateforme, vous adorerez ses fonctionnalités, telles que le rechargement à chaud et les composants d’interface utilisateur permettant de créer une interface de type natif pour votre application.  Vous aurez également accès aux API natives qui donnent à l’application des performances de type natif après sa compilation. 

Flutter a ses propres inconvénients, principalement parce que la plateforme est relativement nouvelle dans le secteur du développement d’applications. Par conséquent, il est considéré comme immature. Ainsi, la plateforme comporte moins de guides et de contenu généré par les utilisateurs, et il se peut que vous rencontriez quelques problèmes de performance.

Bien que la communauté Flutter se soit considérablement développée, elle reste relativement petite par rapport à d’autres plateformes open-source.  Après avoir compilé Flutter, le paquet sera un peu plus lourd que celui développé en mode natif.

Vous devez garder à l’esprit que les composants de widgets intégrés à Material/Cupertino peuvent ne pas fonctionner exactement comme les composants natifs, notamment lors du développement d’iOS. 

Ionic

Ionic offre une suite d’outils et de fonctionnalités pour le développement d’applications hybrides. Ionic dispose de tous les outils dont vous avez besoin pour convertir une application web existante ou en créer une nouvelle.

L’une des caractéristiques uniques de ionic est qu’il produit une interface de type natif pour Android et iOS sans modifier le code de l’application web.  Cette fonctionnalité est possible grâce au runtime Capacitor que Ionic utilise pour créer des applications hybrides.  La plateforme vous donne également accès à plusieurs plugins officiels et alimentés par la communauté qui rendent possibles les fonctionnalités natives. 

Les fonctionnalités de Ionic ne se limitent pas à la création d’un runtime pour les applications web ; il offre plusieurs composants d’interface utilisateur et une interface de ligne de commande pour gérer vos projets.

La conception des composants de l’interface utilisateur est conforme aux directives relatives à l’interface utilisateur pour Android et iOS. C’est pourquoi ils ressemblent à des composants natifs.  Ionic utilise Vanilla JavaScript, Angular, Vue ou React pour mettre en œuvre des interfaces utilisateur afin de vous offrir la meilleure expérience possible. 

Si Ionic apporte une grande valeur ajoutée au développement d’applications natives, son approche hybride du développement d’applications est quelque peu un inconvénient.  Comme nous l’avons vu précédemment, les applications hybrides offrent des fonctionnalités natives limitées et des performances médiocres.  

Dans tous les cas, il s’agit d’une excellente option lorsque la rapidité et le développement d’une base de code unique sont une priorité lors de la conversion d’applications web existantes en applications mobiles.  

Xamarin

Microsoft est le développeur et le propriétaire de Xamarin, et dépend des concepts de programmation de C# et du framework dot net.  Xamarin existe depuis 2012 et est considéré comme l’un des frameworks de développement multiplateforme les plus développés.

La maturité de Xamarin et la puissance de .Net Framework lui confèrent un avantage sur ses concurrents.  Le logiciel intégré Xamarin Essentials dispose d’une collection massive d’API pour le développement multiplateforme.

Tous ces outils fonctionnent ensemble pour aider les développeurs à créer des applications de type natif. En fait, la fonction appelée Xamarin.Form permet de développer des applications pour d’autres plateformes qu’Android et iOS. 

Le .Net intégré rend Xamarin plus puissant, permettant aux développeurs d’accéder aux SDK natifs pour Android et iOS au sein de Xamarin. Le fait que Xamarin et Flutter utilisent tous deux un langage de programmation spécifique les rend similaires.

Ainsi, les deux plates-formes fournissent des API, des outils de développement multiplateforme, et bien plus encore. Cependant, Xamarin est plus mature que Flutter. 

La maturité de Xamarin permet aux développeurs d’accéder à des outils de développement de qualité, à une excellente documentation et à des directives bien établies. Cependant, il est quelque peu stagnant par rapport au plus récent Flutter qui évolue et bénéficie d’une adoption massive parmi les développeurs.

Parmi les autres inconvénients de Xamarin, citons quelques problèmes techniques et la taille importante des applications Xamarin, due à la présence de frameworks multiplateformes. Xamarin attire de plus en plus l’attention des développeurs ces derniers temps ; par exemple, la plateforme .Net unifie les liaisons natives Android et iOS. Cette évolution va peut-être relancer l’intérêt des développeurs d’applications pour ce framework. 

Unity

Unity est unique parmi les frameworks multiplateformes existant aujourd’hui en raison de son moteur de jeu intégré. Ainsi, si vous cherchez à créer une application avec des fonctions 2D et 3D, il est préférable de choisir un framework alimenté par un moteur de jeu. 

Outre le moteur de jeu, Unity offre plusieurs autres fonctionnalités telles que le développement basé sur l’interface graphique, les API et une documentation complète. Cette plateforme dispose également d’une importante communauté de développeurs qui fournissent des ressources précieuses telles que des scripts, des paquets et des outils de développement. 

Étant donné que Unity est un moteur de jeu, il n’est pas le meilleur choix pour la plupart des projets de développement d’applications. Il s’agit plutôt d’un framework spécialement conçu pour le développement et la mise à l’échelle d’applications de jeux. Cela dit, examinons les inconvénients de Unity.

Il est assez difficile de construire une interface utilisateur complexe ou de développer un code propre dans Unity. Toutefois, ces problèmes sont insignifiants lorsqu’il s’agit de créer des jeux simples dans Unity. Cependant, il est recommandé d’utiliser d’autres outils puissants comme Unreal Engine pour développer une application de jeu avec des fonctions avancées. 

Le style de développement, l’expérience utilisateur et le modèle de licence spécifiques à la plateforme font qu’Unity se distingue des autres frameworks de développement multiplateforme.

Comme la plupart des frameworks de développement de jeux, Unity n’est pas gratuit ; ils offrent seulement un niveau gratuit avec des fonctionnalités limitées et la marque Unity. Vous devrez payer pour supprimer la marque et accéder aux fonctions avancées. 

Les meilleurs services Backend pour les applications multiplateformes

Il est essentiel de noter qu’un excellent backend est vital pour la réussite de tout projet de développement d’applications. Vous devrez donc prendre le temps de sélectionner le bon pour votre projet de développement multiplateforme. 

Le backend fait référence aux programmes qui résident sur le serveur et qui gèrent les processus vitaux de l’application tels que la communication avec la base de données, les transactions API, l’authentification, les notifications, et bien plus encore.   Un backend fiable, évolutif et facile à utiliser est crucial pour les applications multiplateformes, car la synchronisation des données est souvent nécessaire.

Voici les meilleurs backends pour les frameworks de développement multiplateforme. 

Back4App

Back4app est une plateforme backend facile à utiliser qui a nécessité un codage minimal. Elle est basée sur la technologie open-source Parse et offre toutes les ressources dont vous avez besoin pour développer une application multiplateforme. 

Les fonctionnalités de Back4app comprennent la base de données, le stockage, l’authentification, l’API REST, l’API GraphQL, la sauvegarde, l’autoscaling, le tableau de bord de gestion des applications, et bien plus encore. Toutes ces fonctions permettent au développeur de se concentrer sur le développement frontend.

Back4app propose un plan gratuit, tandis que les plans premium commencent à partir de 5 dollars par mois. 

Firebase

Firebase est l’une des plateformes Backend as a Service les mieux établies aujourd’hui.  Le service alimenté par Google offre plusieurs fonctionnalités modernes telles que la base de données en temps réel, l’authentification, les API, les fonctions en cloud, et bien d’autres encore. La documentation complète et la communauté de développeurs enthousiastes sont bénéfiques pour les nouveaux développeurs Firebase. 

Firebase propose un plan gratuit appelé Spark, tandis que Blaze, le seul plan premium, est facturé en fonction de l’utilisation des ressources.  Cette plateforme est excellente pour le développement de petites applications, mais le coût de la gestion d’une application s’élève rapidement lorsque celle-ci commence à prendre de l’ampleur.

Comme il s’agit d’une plateforme propriétaire, les utilisateurs ont du mal à déplacer l’application Firebase vers un autre service en cloud. En fait, ils sont bloqués en permanence dans Firebase.

Heroku

Heroku est une plateforme en tant que service qui donne aux développeurs un contrôle étendu sur le service en cloud. Avec Heroku, les développeurs obtiennent des solutions en cloud gérées comprenant des bases de données, des conteneurs, et bien plus encore. Heroku offre la liberté de sélectionner les composants dont vous avez besoin pour votre projet de développement. 

Bien que Heroku nécessite un certain nombre de tâches pratiques pour être opérationnel, il est avantageux pour les projets de développement complexes ayant des exigences uniques.  La plateforme propose un niveau gratuit, tandis que les plans payants commencent à 7 dollars par mois. 

Conclusion

Les développeurs qui veulent apprendre à développer des applications mobiles multiplateformes peuvent choisir parmi plusieurs frameworks fiables. Cependant, ils doivent prendre le temps de rechercher la meilleure option en fonction des exigences du projet et des besoins de développement futurs. 

L’approche du développement d’applications hybrides permet de convertir les applications web existantes. Il est rapide, mais offre des fonctions natives limitées. Le développement multiplateforme est un excellent choix pour créer des MVPs.

Après cela, le développeur peut décider de poursuivre l’approche de développement multiplateforme ou de passer au développement natif pour intégrer davantage de fonctionnalités natives.

Enfin, il est essentiel de disposer d’un backend fiable car il améliore les fonctions de tout framework de développement multiplateforme que vous décidez d’utiliser.  Avec un Backend as a Service ou une Platform as a service, les tracas de la gestion des serveurs ne seront pas un problème.

FAQ

Quelles sont les options de développement multiplateforme ?

Vous pouvez choisir une approche de développement d’applications web, hybrides ou natives.

Quels sont les avantages du développement multiplateforme ?

Le projet de développement d’applications est plus rapide, offre une expérience de type native et est plus performant que les applications web.

Quels sont les inconvénients du développement multiplateforme ?

Il offre des fonctionnalités limitées, les performances sont médiocres par rapport au développement natif, et le savoir-faire en matière de développement natif reste nécessaire. 

Quels sont les principaux frameworks de développement multiplateforme ?

– Unity
– Flutter
– Ionic
– Xamarin
– React Native

Quels sont les meilleurs services backend pour le développement multiplateforme ?

– Back4app
– Heroku 
– Firebase


Leave a reply

Your email address will not be published.