Comment choisir le bon serveur d’applications mobiles pour votre application Android ?

L’utilisation des applications mobiles augmente rapidement. Selon le département de recherche de Statista, environ 108,5 milliards d’applications mobiles ont été téléchargées uniquement par les consommateurs de Google Play en 2020. Ce montant de téléchargement était de 76 milliards d’apps en 2018 et de 85 milliards d’apps en 2019.

Ces chiffres montrent une augmentation constante des téléchargements d’applications mobiles. Cette tendance crée également une concurrence féroce pour le secteur du développement d’applications, notamment lorsqu’il s’agit de désigner la bonne base de données.

Si vous êtes un développeur Android ou associé à une entreprise de développement d’applications, vous devez lire cet article. Nous allons tout vous expliquer sur les critères de sélection de la bonne base de données d’applications Android.

En effet, nous souhaitons également partager dans ce guide quelques-unes des bases de données les plus fiables pour les applications Android, avec leurs avantages et inconvénients.

Qu’est-ce qu’une base de données ?

Un lot de données particulièrement systématisé pour être obtenu, administré et mis à jour électroniquement est connu sous le nom de base de données. Ces bases de données sont également reconnues comme des bases de données électroniques ou informatiques. Ces bases de données informatiques sont généralement constituées de l’historique des consommateurs, des rapports de vente, des détails des transactions et de tout ce qui concerne les clients.

De même, si nous parlons du fonctionnement d’une base de données, c’est un système de gestion de base de données (SGBD) qui régit les bases de données. Ce SGBD travaille avec les données et l’application pour effectuer toutes les opérations d’un système de base de données.

Un récent rapport d’un expert mondial de la recherche sur l’industrie du logiciel, Shanhong Liu, révèle qu’Oracle et MySQL étaient les SGBD les plus célèbres en 2020. Par ailleurs, les scores de classement d’Oracle et de MySQL sont respectivement de 1325,6 et 1255,45, selon ce rapport de recherche.

Types de bases de données

Bien qu’il existe plusieurs types de bases de données disponibles pour les applications Android, nous allons aborder ici les principales.

  • Bases de données relationnelles

La base de données où la connexion entre les données est relationnelle est connue sous le nom de système de gestion de base de données relationnelle (SGBDR). Ces bases de données sont établies sur des méthodes candides de présentation des informations sous forme de tableaux. En effet, les données de ces tableaux sont représentées par des lignes et des colonnes. Chaque ligne fait référence à un enregistrement, et la colonne est connue pour la caractéristique.

Le langage de requête structuré (SQL) est utilisé pour mettre à jour, trouver, supprimer et insérer des données dans les SGBDR. Ainsi, les programmeurs et les grandes organisations préfèrent utiliser les bases de données relationnelles car elles peuvent être manipulées sans formation préalable. La facilité de modification, l’exactitude des données, la flexibilité et l’accès rapide aux informations rendent également les bases de données relationnelles populaires auprès des utilisateurs.

Oracle, MySQL et SQLite sont quelques exemples de bases de données relationnelles.

  • Bases de données en cloud

Les bases de données exploitées sur des plates-formes d’informatique en cloud sont connues sous le nom de bases de données en cloud. Elle fonctionne de la même manière qu’une base de données classique, mais heureusement, elle ajoute aussi les caractéristiques du cloud computing. Avec les bases de données en cloud, il est non seulement facile d’héberger des données en l’absence de matériel, mais cela permet également de réduire les dépenses.

De plus, les systèmes de gestion de bases de données en cloud sont directement administrés par le fournisseur, car ils fonctionnent comme un service. Amazon Web Services, Back4App, Firebase Realtime Database et Cloud SQL de Google sont des exemples de bases de données en cloud.

  • Bases de données graphiques

Pour représenter, stocker et récupérer des données, cette base de données utilise des arêtes, des nœuds et des propriétés. Il s’agit essentiellement d’un type de base de données non relationnelle où un nœud sert d’entité, et où une arête est utilisée pour montrer une connexion entre les nœuds. Le terme propriété est utilisé pour des informations supplémentaires dans cette base de données.

Les systèmes de gestion de bases de données graphiques sont les plus appropriés lorsqu’il s’agit de traiter un vaste ensemble de données. Les grands fournisseurs de bases de données graphiques sont Neo4j, OrientDB, MarkLogic et ArrangoDB.

  • Bases de données orientées objet

Dans un SGBD orienté objet, les données sont rassemblées et définies dans des structures objet. OODBMS dépend de la programmation orientée objet (OOP), où l’objet est utilisé pour déterminer n’importe quelle entité. Java, C++, Python et JavaScript sont des langages de programmation opérationnelle largement utilisés.

De plus, si nous discutons des avantages, alors ces bases de données sont les meilleures options pour construire des applications en langage POO. La BD orientée objet est également le choix idéal lorsqu’il s’agit de traiter des données complexes. InterSystems Cache, GBase et Gemstone sont des bases de données orientées objet fiables.

  • Bases de données NoSQL

Si vous recherchez une base de données pour un environnement de données en évolution rapide pour les applications Android, vous devez choisir une base de données NoSQL. Par rapport aux bases de données relationnelles, les bases de données NoSQL ne suivent pas de schémas prédéterminés. Vous pouvez également classer cette base de données dans les catégories suivantes : objet, colonne, graphique, document et clé-valeur.

Au contraire, si l’on parle des avantages de l’utilisation de NoSQL, on constate qu’elle prend en charge différents formats de données. Il prend en charge les fichiers JSON, les Big Data, les données éparses et les magasins de valeurs-clés. Ainsi, il permet de collecter et d’aborder des données non structurées, semi-structurées et structurées. Couchbase Server, Amazon DocumentDB et Firebase sont des fournisseurs renommés de cette base de données conviviale pour les développeurs.

  • Bases de données distribuées

Les bases de données qui ne sont pas limitées à un seul système ou à des réseaux d’ordinateurs sont connues sous le nom de bases de données distribuées. Pour construire des bases de données distribuées, les informations sont structurées, reliées rationnellement et circulent physiquement sur des sites distincts.

Les bases de données distribuées sont idéales pour effectuer la gestion des données avec une grande transparence. Oui, il prend en charge la fragmentation, la réplication et les transparences de réseau.

  • Bases de données Document/JSON

Les bases de données documentaires ou JSON sont également des bases de données NoSQL. Ces bases de données sont de plus en plus populaires dans le monde entier en raison de leurs étonnantes caractéristiques de stockage et de leur mécanisme rapide. En effet, la BD documentaire rassemble les données dans les documents et suit une forme de données clé-valeur.

IBM Informix, Firebase, Cloudera et Apache Flink sont des bases de données documentaires fiables que vous pouvez envisager d’utiliser.

  • Bases de données OLTP

Si vous construisez une application Android orientée vers les transactions, vous devez envisager d’utiliser une BD de traitement des transactions en ligne. Cela permet un accès et une mise à jour rapides des données. Sans aucun doute, cette base de données analytique peut prendre en charge plusieurs transactions d’utilisateurs en même temps avec une grande facilité.

La base de données OLTP est la meilleure pour les applications bancaires, la saisie des commandes, la réservation des billets d’avion et les paniers d’achat. Bien qu’il utilise un système de gestion de base de données typique, son temps de réponse est rapide. Oui, il répond à toutes vos demandes de données en quelques millisecondes.

Critères essentiels pour choisir la bonne base de données pour une application Android

Vous cherchez à savoir ce qu’il faut prendre en compte avant de choisir la bonne base de données pour une application Android ? Si oui, alors vous devez voir les critères essentiels pour sélectionner une base de données d’applications Android.

Structure des données

La structure des données a une grande importance dans le cas de la collecte, de l’extraction, de la mise à jour et de la suppression des données. Les applications Android utilisent diverses structures et formats de données pour gérer les données. Les applications en ligne comme les paniers d’achat font appel à un serveur pour effectuer leurs opérations de collecte de données. D’autre part, les applications hors ligne dépendent des appareils mobiles pour mener leurs activités de données.

Enfin, si nous parlons d’applications synchronisées, il est important de savoir qu’elles utilisent une structure de données différente. En effet, elles stockent les données sur les appareils, mais pendant l’activité en ligne, ces applications utilisent également des serveurs pour mettre à niveau les données recueillies. Il est donc essentiel de comprendre quelle base de données prend en charge la structure de données de votre application de manière appropriée.

Taille des données

La taille des données a également une grande importance dans le choix de la bonne base de données pour applications Android. La taille des données est bien sûr liée à la quantité de données que votre application Android va produire, collecter et récupérer.

À ce stade, vous devez vérifier que la base de données choisie a la capacité de comprendre les données de votre application sur différents serveurs et fichiers. Deuxièmement, il est également nécessaire d’examiner si votre base de données peut traiter le volume de données de votre application dans la période à venir ou non.

Modélisation des données

Si vous souhaitez trouver la bonne base de données d’applications Android pour votre entreprise, vous ne devez pas ignorer la modélisation des données. Bien que la modélisation des données soit généralement connue comme un processus consistant à faire une représentation visuelle de l’ensemble du système d’information. Cependant, dans le SGBD, la modélisation des données indique comment les données apparaîtront après la mise en œuvre de la base de données. Cela représente également les éléments de données et leur connexion.

C’est pourquoi il est recommandé de procéder à une modélisation des données avant de choisir une base de données pour une application Android. En particulier, si votre application possède des caractéristiques telles que des rapports, des propriétés de géolocalisation et des fonctions de recherche, vous devez effectuer ce processus. De même, la modélisation des données vous permet de savoir si vous avez besoin de plus d’une base de données, et Uber en est un exemple. Oui, l’application Uber utilise MySQL pour la logique métier.

Prise en charge de plateformes multiples

Sans aucun doute, l’objectif principal de cet article est de partager un guide pour sélectionner la bonne base de données d’applications Android. Mais si vous avez l’intention de prendre en charge les deux plateformes (iOS et Android), vous devez choisir une base de données judicieusement. En effet, il existe plusieurs bases de données qui prennent en charge plusieurs plateformes.

À ce propos, le choix du framework React Native pourrait également être idéal ici, car il prend en charge les plateformes Android et iOS. De plus, ce framework est éligible pour toutes les bases de données.

Vitesse, évolutivité et sécurité

Il est crucial de traiter en temps utile les lectures, écritures et E/S à venir dans une application Android. Les bases de données jouent un rôle important dans la résolution de ces problèmes. Toutefois, il est important de savoir quelle base de données vous choisissez pour résoudre tout problème de vitesse et d’évolutivité.

Par exemple, la base de données MySQL est instantanément performante lorsqu’il s’agit d’administrer des données structurées. Cependant, MySQL n’est pas très bon pour les données non structurées. Pour traiter les questions d’évolutivité, vous devez vérifier à l’avance ses caractéristiques d’extensibilité ou de flexibilité.

Au contraire, la sécurité des données est également au cœur des préoccupations de nombreuses applications. À cet égard, il est essentiel de traiter judicieusement les données au repos et en mouvement, l’authentification et les approches de lecture/écriture. Pour sécuriser les données au repos, le cryptage au niveau des données et du système de fichiers est obligatoire.

Pour protéger les données en mouvement, des moyens sûrs comme TLS et SSL pourraient être efficaces. De même, le contrôle granulaire par les bases de données de l’accès en lecture/écriture pourrait être bénéfique à des fins de sécurité avec une authentification flexible.

Critères de cas d’utilisation pour choisir la bonne base de données d’applications Android

Voici quelques cas d’utilisation pour sélectionner la base de données.

Application Android avec de nombreuses couches de données

Plusieurs applications Android se composent de nombreuses couches de données où un ensemble de données dépend d’un autre ensemble de données. Ces applications nécessitent des transformations régulières de la structure de la base de données. Ces modifications deviennent complexes lorsque vous optez pour une base de données structurée. Ces bases de données structurées comme MySQL et SQLite ne sont pas capables d’effectuer ces changements constants.

Par conséquent, dans la plupart des cas, lorsqu’une application Android utilise plusieurs couches de données, il est suggéré d’utiliser une base de données non structurée. À cet égard, vous pouvez envisager d’utiliser des bases de données non structurées comme Apache Cassandra, CouchBase ou Redis.

Synchronisation des données

Pour une meilleure expérience utilisateur, la synchronisation des données est essentielle. Il est particulièrement important de synchroniser les serveurs dorsaux et les bases de données locales lorsque vous créez une application qui fonctionne également hors ligne. Par exemple, Dropbox permet aux utilisateurs de créer de nouveaux fichiers sans connexion à Internet.

Cependant, il a synchronisé ces modifications sur le cloud lorsque vous vous êtes reconnecté. Dans cette situation, c’est la base de données locale qui stocke vos modifications ou vos données jusqu’à la connectivité Internet.

Par conséquent, pour construire une telle application Android, vous devez choisir une base de données qui offre une synchronisation des données entre le serveur backend et l’hôte local. Microsoft SQL Server et Couchbase pourraient être de meilleures options dans de tels scénarios.

Problèmes de réseau

Un mauvais réseau ou une perte soudaine de connectivité laissent également une mauvaise impression sur les applications Android. Lorsqu’un utilisateur frontal d’une application Android perd la connectivité Internet, il devient difficile de stocker et de récupérer des données. C’est pourquoi il est conseillé d’opter pour des bases de données plus fiables, qui fonctionnent mieux en cas de problèmes de réseau.

Conflits de données entre appareils

Une base de données doit avoir la propriété de résoudre les conflits de données, principalement lorsqu’il s’agit de dispositifs. Ces conflits surviennent généralement lorsqu’une application Android remodèle des données identiques sur différents appareils. C’est pourquoi il est important d’opter pour une base de données qui offre un système flexible de règlement des conflits de données.

Mises à jour et modifications de la base de données

Certaines modifications sont nécessaires dans la base de données locale lorsque vous effectuez de nouvelles mises à jour des applications Android. Certains développeurs préfèrent même conserver la forme obsolète de l’application tout en la mettant à jour. Dans de tels cas, vous devriez toujours choisir une base de données locale qui peut gérer ces mises à jour et ces problèmes de modification avec souplesse.

Applications Android hautement extensibles

Si vous avez l’intention de rendre votre application Android plus extensible et pensez ajouter plus de ressources, envisagez une base de données multithread. Les bases de données dotées de fonctions multithreading réduisent la charge de travail du backend et permettent de répartir les tâches latérales.

De plus, il est également conseillé d’opter pour une base de données distribuée afin de répartir les tâches entre les différents fils. Il aide également à surmonter la pression de travail sur le serveur de base de données principal.

Les 10 meilleures bases de données pour applications Android

Voici les meilleures bases de données pour les applications Android, avec leurs principaux avantages et limites.

1. Back4App

Back4App est essentiellement un fournisseur de Backend as a Service (BaaS), mais il est également utilisé pour déployer les bases de données des applications basées sur le serveur Parse. À cet égard, Back4App utilise des bases de données NoSQL et SQL pour collecter et stocker les données. Elle permet également aux utilisateurs de créer leurs propres bases de données en récupérant des données publiques grâce à son produit Database Hub.

Avantages

  • Il aide à la mise en œuvre de bases de données relationnelles et NoSQL.
  • Il stocke, récupère et met à jour les données en temps réel avec des requêtes en direct.
  • Back4App est populaire en raison de ses propriétés de personnalisation flexible et de modélisation des données.

Limitations

  • Back4App peut être amélioré.

2. Firebase

Firebase propose deux bases de données principales. La première est connue sous le nom de Firebase Realtime Database, et la seconde est appelée Cloud Firestore. Firebase Realtime Database est une base de données non structurée ou NoSQL qui est prise en charge par Google Cloud.

Il recueille des données en JSON et est facile à utiliser avec d’excellentes fonctions d’authentification. Dans le même ordre d’idées, Cloud Firestore est également une base de données NoSQL célèbre pour son évolutivité et ses propriétés d’interrogation modernes.

Avantages

  • Les bases de données Firebase sont hébergées dans le cloud et sont dotées de fonctions de mise à jour en temps réel.
  • Ces bases de données sont prises en charge par les produits de Google, notamment l’authentification et les analyses, etc.
  • Les bases de données Firebase offrent des fonctions de synchronisation hors ligne.
  • Très flexible pour les applications Android.

Limitations

  • Il est difficile de créer des requêtes complexes avec Firebase Realtime DB.

3. MySQL

Il s’agit de l’une des bases de données relationnelles les plus importantes, lancée en 1995. Vous pouvez envisager cette base de données pour votre application Android si vous recherchez une base de données sécurisée, en version freeware et structurée.

Avantages

  • C’est l’une des meilleures bases de données multiplateformes.
  • Il offre une installation conviviale et facile.
  • MySQL est le meilleur pour les PME.
  • Une base de données fiable, multithread et open-source.

Limitations

  • Il ne permet pas de récupérer efficacement une grande quantité de données.
  • MySQL ne fournit pas d’outils de débogage avancés par rapport à ses rivaux.

4. Redis

Redis est une autre base de données open-source que vous pouvez envisager pour votre application Android. Cette base de données a été lancée en 2009.

La plupart des développeurs préfèrent Redis parce qu’il prend en charge la mise en cache. Oui, cette base de données est la meilleure option pour la collecte temporaire de données.

Avantages

  • Redis est une base de données stable et open-source. Cette BD offre également une interface simple.
  • Elle supporte toutes sortes de structures de données.
  • 5401 entreprises ont déclaré à StackShare qu’elles utilisent Redis. De même, environ 30355 développés sur StackShare ont mentionné qu’ils utilisaient Redis.
  • Il est très évolutif, rapide et fiable pour héberger des données.
  • Redis Hashing et Caching sont les principales raisons pour lesquelles les développeurs aiment utiliser cette base de données.

Limitations

  • Il a besoin d’une mémoire vive volumineuse pour continuer.
  • Si un emplacement appartenant à un maître tombe en panne dans la base de données Redis, il y a des chances de perdre les données de cet emplacement.

5. DigitalOcean

DigitalOcean fournit trois types de base de données pour les applications Android dans sa catégorie Gérer les bases de données. Le premier est MySQL, le second est PostgreSQL, et le troisième est Redis. Les frais mensuels des bases de données de DigitalOcean commencent à partir de 15 $.

Avantages

  • Il est facile d’utiliser n’importe quel plan de base de données avec DigitalOcean.
  • Les BD de DigitalOcean offrent des sauvegardes quotidiennes, un basculement automatique et une sécurité de bout en bout.
  • Il est facile de mettre en place ces bases de données hautement évolutives.
  • Très abordable.

Limitations

  • Les concurrents proposent des produits de base de données plus avancés.

6. AWS RDS

Il s’agit d’un système de gestion de base de données relationnelle distribuée d’Amazon. Cet AWS RDS a été lancé en octobre 2009 par Amazon.com. Il ajoute également des services pour différentes bases de données, notamment MariaDB, Oracle DB, MySQL et SQL Server.

Avantages

  • Si vous choisissez la base de données AWS RDS pour votre application Android, vous n’aurez pas besoin de maintenance matérielle.
  • Il offre des sauvegardes, des correctifs et des envois de journaux automatisés.
  • Grâce à la prise en charge d’Amazon VPC, il est possible d’utiliser AWS RDS en toute sécurité.
  • Cette BD est hautement évolutive et facile à administrer.

Limitations

  • Il ne promet pas une perte de données nulle.
  • Des temps d’arrêt pourraient survenir en raison de l’application automatique des correctifs.

7. Heroku

Heroku est le fournisseur de PaaS le plus utilisé au monde et appartient à Salesforce. C’est un excellent moyen de gérer les bases de données. Il fonctionne avec les bases de données Postgres, Redis et Kafka.

Avantages

  • Facile à utiliser
  • Centré sur le développeur
  • Évolutivité

Limitations

  • Ne propose pas de déploiement dans la région Asie

8. SQLite

SQLite est essentiellement une base de données structurée fiable qui a été initialement lancée en 2000. Il est généralement utilisé pour la tenue de dossiers, l’analyse financière et les applications orientées médias.

Avantages

  • Cette base de données légère permet des activités d’écriture et de lecture rapides.
  • L’installation de SQLite est transparente. Il vous suffit de télécharger ses bibliothèques et vous pouvez commencer à stocker, récupérer et mettre à jour des données.
  • Vous pouvez utiliser cette base de données avec tous les langages de programmation.
  • Elle est portable, facilement accessible et moins chère que les bases de données concurrentes.

Limitations

  • Il limite les données à 2 Go dans de nombreux cas.
  • SQLite n’est performant que pour un trafic de taille moyenne ou faible.

9. CouchDB

CouchDB est l’une des bases de données d’applications Android les plus fiables si vous devez traiter des données non structurées documentées. Il a été lancé en 2005 par l’Apache Software Foundation.

Avantages

  • CouchDB permet aux utilisateurs de manœuvrer et de visualiser les données sur le navigateur.
  • La recherche de données est plus rapide avec CouchDB qu’avec ses concurrents.
  • L’installation et la configuration sont transparentes avec CouchDB.
  • Son système M/R, sa réplication principale et son accès rapide aux données le rendent attrayant pour les développeurs d’applications web et mobiles.

Limitations

  • CouchDB stocke toutes les données dans un seul fichier.
  • Il fonctionne très lentement dans certains cas.

10. RethinkDB

RethinkDB est une autre base de données digne de confiance pour les applications mobiles. Il a été lancé en 2009. Java, Python, JavaScript et C++ sont les principaux langages pris en charge par cette base de données open-source. En effet, il s’agit d’une base de données gratuite qui s’accompagne d’une structure de données distribuée orientée vers les documents.

Avantages

  • RethinkDB facilite la mise en place de clusters.
  • Il faut généralement 30 secondes pour installer cette base de données pour n’importe quelle application.
  • Les requêtes parallèles, les outils CLI, la prise en charge de la concurrence MVCC et du sharding le rendent également attrayant pour les utilisateurs.

Limitations

  • RethinkDB fonctionne uniquement comme une base de données et ne fournit pas de comptes d’utilisateur.
  • Il ne prend pas en charge les requêtes d’exploitation à partir de son CLI.

Conclusion

Cet article fournit un guide complet sur le choix de la bonne base de données d’applications mobiles pour les applications Android. Il présente les principaux types de bases de données et les critères à prendre en compte avant de choisir une base de données pour applications Android. Il représente certainement aussi l’une des bases de données les plus fiables, avec ses avantages et ses inconvénients, auprès de ses lecteurs.

FAQ

Qu’est-ce qu’une base de données ?

Un lot de données particulièrement systématisé pour être obtenu, administré et mis à jour électroniquement est connu sous le nom de base de données.

Quels sont les critères essentiels pour choisir un serveur pour une application Android ?

– Structure des données
– Taille des données
– Modélisation des données

Quels sont les meilleurs serveurs de base de données pour une application Android ?

– Back4app
– Firebase
– Digital Ocean
– AWS RDS
– Heroku
– MySQL
– SQLite
– CouchDB
– RethinkDB
– Redis


Leave a reply

Your email address will not be published.